Edito : Page blanche

page blanche samuel paty

Partager l’article

J’avais prévu une pépite food pour cette semaine, mais à la place il y aura ce court édito. 

Ce soir, on rend hommage à Samuel Paty, notre concitoyen professeur de l’Education Nationale. Il est “mort en saignant”.

Du mal à trouver les mots, un trop plein d’émotions qui me traversent, une boule dans la gorge depuis vendredi dernier.

L’effroi et la sidération devant cet assassinat insoutenable. 

Une overdose de commentaires avec le champ lexical des croisades à la télé et sur les réseaux sociaux, aussi. 

On se croirait dans une mauvaise dystopie.

Je suis française, musulmane, fille de professeure.

Autant te dire que j’ai mal de partout. 

Voilà, c’est tout.

Soumaya

ça t'a plu ?

Fais-donc tourner !

Inscris-toi à la newsletter pour ta dose hebdo d’inspiration 100% métèque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *