Londonistan, streetwear pour vivre-ensemble

Londonistan marque mode orientale

Partager l’article

Londonistan, c’est une jeune marque de vêtements, mais pas seulement.

En 2014, la créatrice de la marque, Hamida Aman, serial entrepreneure internationale d’origine afhgane, quitte Kaboul pour Paris afin d’échapper à la situation géopolitique en Afghanistan. Mais l’année suivante, les terroristes frapperont à plusieurs reprises en France.

Ironie du sort ? Hamida et ses associés y voient plutôt un signe du destin, et lancent deux ans plus tard la marque Londonistan, dans une urgence de faire le pont entre les citoyens, et puis de redonner de la fierté aux appartenances orientales en France. 

Par « oriental », il faut entendre arabe, musulman, maghrébin, binational, issu de l’immigration, … des mots à la fois trop nombreux et si imprécis, qui ont quand même pour point commun d’avoir une connotation négative.

« Londonistan », le surnom donné par les services secrets français aux milieux terroristes londoniens, est ici employé à la lettre : Londres, la capitale des contre-cultures audacieuses + « stan », qui signifie « lieu » en sanskrit.

Etymologie indo-européenne qui a donné « stand » en anglais, « stadt » en allemand ou encore « statut » en français, au passage. Londonistan devient alors une manière d’exprimer des valeurs de liberté, d’espoir et de fraternité en ces temps troublés, post-attentats.

Voilà pour le fond. Sur la forme, Londonistan, c’est un mélange pop des cultures urbaines et orientales, qui produit des inventions comme le « calligraffiti », du streetart calligraphié à porter.

·

LDN.istan
75 rue Jean-Baptiste Pigalle, 75009 Paris

ça t'a plu ?

Fais-donc tourner !

Inscris-toi à la newsletter pour ta dose hebdo d’inspiration 100% métèque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *