Mama Nissa, le fast good qui met à l’honneur les cuisines régionales d’Algérie

mama nissa fast good restaurant algerien desoriental

Partager l’article

Cette semaine encore, une adresse parisianorientale qui va faire plaisir à tes papilles : Mama Nissa, le nouveau fast good qui nous fait découvrir les spécialités régionales d’Algérie.

La spécialité de la maison : les casse-croûte, des sandwichs au pain de semoule ultra aérien, le matlouh, avec des crudités, une sauce yaourt et/ou harissa (maison s’il vous plaît !) et une farce au choix : kefta, poulet chtitha ou sardines grillées marinées sauce dersa et enfin pour la version végane, calentica, un flan de pois-chiche oranais.

On retrouve ces recettes en version salade, mais on te conseille vraiment la version sandwich !

Plus précisément : commande-toi le matlouh à la sardine grillée, dersa, crudités, citron confit, persil, cerfeuil, menthe et pickles oignons rouges. Traversée de la Méditerranée instantanée !

Trop grasse, pas assez variée, peu raffinée … Hanane a tout entendu sur la cuisine algérienne et s’est donné pour mission de combattre les clichés sur la gastronomie algérienne, one matlouh at a time !

Pour cela, elle a pensé sa carte dans une démarche bonne pour la santé et pour la planète, avec des produits de saison au maximum et le recours à une diététicienne pour élaborer ses recettes.

En plus de son casse-croûte signature, Hanane propose des plats comme le makfoul, ce couscous à l’orge aux cinq légumes de saison (dont on t’a déjà parlé ici). 

Et chaque semaine Mama Nissa met à l’honneur une spécialité régionale méconnue d’Algérie : la rechta algéroise, la chakchouka de Biskra, le makfoul kabyle avec son lben, le tlitli et son bouillon, la calentica oranaise, les dolmas, les cocas, … 

Littéralement, c’est mama Nissa elle-même, Anissa, la maman de la fondatrice, qui choisit chaque semaine la spécialité qui sera au menu. Parce que Mama Nissa, c’est une histoire de famille.

“Pour mes enfants, les plats de mamie c’est ça, l’Algérie !”

confie Hanane. 

Les enfants de Hanane adorent la cuisine de leur grand-mère.  Ces saveurs sont en fait l’un des seuls liens qu’ils aient au pays de leurs ancêtres (enfin d’une partie car leur papa est breton !). 

C’est pour cela que mama Nissa a tenu à transmettre ce savoir et ce lien à sa fille Hanane. Elle lui offre le livre de cuisine qu’elle a reçu le jour de son mariage, quarante ans plus tôt à Alger. 

mama nissa restaurant paris algerien desoriental

L’aventure Mama Nissa est née.

Le reste de l’histoire, c’est la passion et la ténacité de Hanane, qui présente avec succès son concept de fast good algérien à l’incubateur de la prestigieuse Ecole Ferrandi. 

Et puis aussi la touche de Mama Nissa qui s’occupe chaque matin des préparations qui demandent un tour de main un peu technique, ou tout simplement cette pincée d’amour qui change tout le goût.

Mama Nissa

14 rue Mandar, Paris 2ème

du lundi au samedi de 10h à 21h30

8,50€ le matlouh

Intérieur, terrasse, en livraison ou à emporter

mama nissa restaurant paris

crédits photo et vidéo : Désoriental

ça t'a plu ?

Fais-donc tourner !

Inscris-toi à la newsletter pour ta dose hebdo d’inspiration 100% métèque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *